Comment choisir son fauteuil roulant ?

 

Que le souci vienne de l’âge ou d’une paralysie, il est possible d’avoir une mobilité relativement normale en utilisant un fauteuil roulant. Sur ce point, sachez que le marché propose aujourd’hui des modèles électriques et des modèles manuels.

Opter pour un fauteuil roulant électrique

Le fauteuil roulant électrique est une solution qui aide énormément les personnes en situation de handicap. Apprécié des seniors avec une mobilité déficiente, cet engin rechargeable libère des contraintes des modèles manuels classiques. L’utilisateur n’a plus à faire avancer la chaise roulante avec la force des bras. Cela lui épargne d’importants efforts physiques. Il peut également se rendre plus loin dans le quartier. La maniabilité est telle que l’utilisateur ne devrait pas avoir de difficulté à faire un demi-tour dans des endroits exigus. En effet, certains fauteuils roulants électriques peuvent même tourner sur eux-mêmes.
Il y a également des critères de différenciation. Les spécialistes recommandent un modèle avec 6 roues. Les deux grands pneus du milieu supportent l’essentiel du poids. Ces roues motrices permettent aussi de transmettre l’intégralité de la puissance du moteur. En d’autres termes, il devient plus facile de rouler sur une piste rocailleuse ou le gazon. Sur les fauteuils roulants à 4 petites roues, le franchissement reste difficile.
Le pliage de l’engin est un atout. En effet, l’utilisateur doit de temps à autre prendre la voiture. Étant donné qu’il a des roues plus petites que celles des modèles classiques, le fauteuil roulant électrique est plus léger et plus compact. Il offre aussi l’avantage de se plier pour se tenir discrètement dans la malle arrière d’une citadine. C’est notamment le cas du Smartchair de Acekare. Ce dernier est léger, pliable, mais peut aussi faire une rotation à 360°. Enfin, avant de choisir un fauteuil roulant électrique, il faut aussi étudier de près son autonomie.

Choisir parmi les fauteuils roulants de bonne qualité

Si vous optez pour un fauteuil roulant classique, il faut bien étudier la répartition du poids. Le centre de gravité doit être au juste milieu de la grande roue arrière et celle de devant qui reste beaucoup plus petite. Cette bonne répartition joue dans la maniabilité. Si le poids se concentre sur les roues avant, il y a plus de friction. Il faudra alors beaucoup de force pour faire avancer la chaise roulante. Cette disposition convient aux personnes qui vont essentiellement être poussées ou en position stationnaire. Par contre, si l’utilisateur a suffisamment de force dans ses bras, le mieux serait de reculer légèrement le centre de gravité sur l’arrière. Il faut un fauteuil roulant qui permet de concentrer plus de 80% du poids de l’utilisateur sur la partie postérieure. Dans tous les cas, les modèles sur lesquels il est possible de régler mécaniquement le centre de gravité sont à privilégier. Il convient enfin de noter qu’aujourd’hui, les utilisateurs qui disposent déjà d’un fauteuil roulant classique peuvent transformer leurs appareils en électriques. Il suffit pour cela de clipser un système de motorisation au fauteuil manuel. Cette solution est beaucoup plus pratique et moins chère qu’acheter un nouveau fauteuil roulant électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *