Quelles sont les causes de la mononucléose chez l’enfant?

Votre enfant transpire-t-il excessivement? Est-ce que son estomac semble gonflé ? D’habitude pleine d’énergie, il semble plus faible et fatigué?  Si vous reconnaissez ces symptômes, il est possible qu’il ait attrapé la mononucléose ou la maladie du baisier. Mais comment cela est-il possible ?

Dans cet article, nous faisons le point sur les causes de la mononucléose chez l’enfant, les symptômes, et comment prévenir et traiter cette maladie.

Qu’est-ce que la mononucléose?

Tout d’abord, la mononucléose est une maladie provoquée par le virus Epstein-Barr qui se transmet par la salive, d’où son appellation “ maladie du baiser”.

La mononucléose est dûe par un contact direct entre des personnes. Elle peut se contaminer lors d’un baiser et d’un contact avec un objet souillé par de la salive comme un échange de verre, de couverts, d’un bouteille d’eau et d’un projection lors de la toux.

Elle peut affecter les enfants comme les adultes.

Les causes de la mononucléose chez l’enfant

Souvent, le premier contact avec le virus survient dans la petite enfance et passe inaperçu. Le plus souvent, la mononucléose se propage par la salive d’un membre de la famille infecté ou de personnes en contact avec l’enfant.

Les symptômes de la mononucléose chez l’enfant

Certains signes vous permettent de distinguer la maladie:

  • une forte fatigue parfois pendant plusieurs mois
  • un mal de gorge ou une angine douloureuse avec des difficultés à avaler
  • un mal de tête
  • une fièvre assez élevée avec des frissons et une forte transpiration
  • un gonflement de ganglions dans le cou ou sous les bras
  • une perte d’appétit

Traitement de la mononucléose

La mononucléose guérit d’elle-même. Il est inutile de prendre des antibiotiques contre le virus. Les principaux traitements comme les antalgiques et les analgésiques de type paracétamol seront utiles pour faire baisser la fièvre de votre enfant et diminuer son état grippal.

Le seul traitement efficace de la mononucléose est le repos prolongé. Assurez-vous que votre enfant boive suffisamment d’eau pour éviter la déshydratation.

Pour l’aider à lutter contre la fatigue prolongée, vous pouvez également lui donner de la gelée royale et de la vitamine C pour prendre des forces.

Si votre enfant est atteint de la mononucléose, il aura probablement très peu d’appétit. Donnez-lui un régime léger avec des aliments faciles à avaler ( yaourt, purée de légumes…)

Evitez les aliments trop solides, trop chauds et excitants. Les aliments froids comme la glace ou les jus de fruits peuvent aussi aider à calmer la douleur.

Préventions de la mononucléose chez l’enfant

A défaut de prévention de la maladie, quelques conseils pour vous éviter la contagion sont recommandés:

  • suivez les règles d’hygiène habituelles
  • n’embrassez pas une personne contaminée
  • n’utilisez pas les objets en communs (verres, couverts…)
  • rangez séparément vos brosse à dents à la maison.

Si votre enfant est atteint de mononucléose, il y a de très fortes chances que vous soyez également contaminé. N’oubliez pas que c’est une maladie extrêmement contagieuse tout comme la gale, il est donc nécessaire de prendre les mesures de prévention pour éviter qu’elle ne se propage à l’entourage de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *