Quels sont les animaux en voie de disparition ?

Plus de 15.000 espèces animales et végétales sont aujourd’hui en danger de disparition. La destruction de leur habitat naturel, la chasse intensive faite par l’homme, mais aussi le braconnage entre autres amplifient gravement la situation de ces animaux. Voici alors quelques-uns de ces espèces animales particulièrement menacées de disparition.

Le tigre

De nos jours, quatre espèces de tigre n’existent déjà plus et il n’y en a plus que cinq sous-espèces qui vivent en Asie. Parmi les espèces les plus menacées, le tigre du Bengale et le tigre de Sibérie. Chassé pour sa magnifique fourrure, le tigre du Bengale est également recherché pour certains de ses organes, ses yeux, son sang et même ses os… Il ne reste plus qu’entre quelques 3.000 et 4.500 individus et sur le marché noir, la peau de ce majestueux félin peut aller jusqu’à 50.000 dollars. La disparition des tigres peuvent avoir des conséquences assez importantes.

L’éléphant

Parmi les animaux les plus en danger d’extinction, l’éléphant de Sumatra risque de ne plus exister d’ici une vingtaine d’années. La déforestation intensive, la domestication ainsi que la chasse incontrôlée ou encore le braconnage pour l’ivoire de ses défenses sont les principales causes de la disparition de cette magnifique espèce. Les éléphants sont particuliers pour leur haut degré d’intelligence et de sensibilité. L’on recense moins de 2.000 éléphants de Sumatra et 50.000 individus toute population d’éléphant d’Asie confondue et ce nombre ne cesse de baisser malgré que la législation indonésienne protège cette espèce.

L’abeille

L’abeille est depuis des années en voie de disparition. Les causes sont multiples : la pollution de l’air, les infections par le Varroa, l’agriculture intensive… Il faut savoir que presque un tiers de l’alimentation mondiale dépend de la pollinisation. Cliquez ici pour tout savoir sur les abeilles et l’apiculture.

Le panda

La population du panda géant ne s’élève plus qu’à quelque 1.750 individus essentiellement au Tibet et en Chine. Ce magnifique animal réputé pour son aspect de gros nounours à câlin est victime de l’exploitation intensive des forêts de bambou qui constituent sa principale alimentation. Sa fourrure est également très prisée sans compter la grave déforestation qui détruit son habitat naturel. Le paradis du panda dans la réserve de Wanglang ne compte plus qu’une vingtaine de pandas géants et l’espèce est presque impossible à reproduire en captivité.

L’ours blanc

Le superbe ours blanc vit en Arctique et dépend des calottes glaciaires pour pouvoir vivre et se nourrir. Face aux tragiques conséquences du changement climatique qui fait fondre la glace en Arctique, le nombre de populations de cette espèce est dangereusement en déclin. La baisse de la période de chasse met en péril la santé des ours polaires et engendre un moindre taux de reproduction. Cette créature majestueuse du Grand Nord est recensée au nombre de 20.000 à 25.000 individus dans le monde.

Le grand requin

Espèce animale très redoutée dans la mer, le grand requin est gravement menacé d’extinction aujourd’hui. D’après la WWF, plus de 100 millions de requins issus de 380 espèces différentes sont tués chaque année. L’homme chasse le requin principalement pour ses ailerons, sa chair, sa peau. La médecine utilise son cartilage et ses dents sont particulièrement prisées dans le monde de la mode.

La baleine franche de l’atlantique nord

Parmi les espèces de baleine menacées, la baleine franche de l’atlantique nord est celle qui se trouve être le plus en danger d’extinction. D’après certaines organisations pour la protection des animaux, il ne reste plus que quelque 350 baleines qui vivent dans la mer Atlantique. La pêche à la baleine a réduit la population de cette espèce de 90% depuis le XIXe siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *